Search billions of records on Ancestry.com
   
Philippe AMIOT DIT VILLENEUVE
(1595-)
Anne CONVENT
(Abt 1601-)
Mathieu AMIOT DIT VILLENEUVE
(1628-1688)

 

Family Links

Spouses/Children:
Marie MIVILLE

Mathieu AMIOT DIT VILLENEUVE

  • Born: 1628, Soissons, Ile-de-France, France
  • Marriage: Marie MIVILLE on 22 Nov 1650 in Notre Dame de Quebec
  • Died: 19 Dec 1688, Quebec at age 60
picture

bullet  General Notes:

Sieur de Villen

http://wc.rootsweb.com/cgi-bin/igm.cgi?op=GET&db=:3248946&id=I321

Birth: Entre 1626 et 1628 in Estrées,St-Quentin,Picardie,France 1 2
Death: 18 DEC 1688 in La cathédrale Notre-Dame-de-Québec,Québec,Québec,Capitale-Nationale, Qc 3 4
Burial: 19 DEC 1688 La cathédrale Notre-Dame-de-Québec,Québec,Québec,Capitale-Nationale, Qc 1
Event: Evénement Obtint un fief voisin de Ste-Croix 1
Immigration: 1636 Québec,Québec,Capitale-Nationale,Qc 5
Event: Evénement 1668 Lettres de Noblesse accordées mais non enregistrées 6
Event: Evénement 3 NOV 1672 concession de la Pointe-aux-Bouleaux près de Ste-Croix 6
Event: Evénement 16 APR 1687 augmentation de la concession 6
Event: Evénement 5 AVR 1701 concession vendue par sa veuve à Robert Choret 6

Originally from around Soissons, his father was at Quebec in teh summer of 1635. Matheiu, like his brother Jean was for several years interpreter for the Jesuits, working at their house at Three Rivers and perhaps also in Huronie. Then he made colonist and during hte rest of his life tried succeeded in accumulating a number of possessions. Thus, in 1649, the governor Louis d'Ailleboust conceded to him land at Trois Rivieres. At his marriage on 22 Oct 1650, Marie Miville brought him property in the town of Quebec. In 1661, the Jesuits gave hima concession of a lot in Sillery, where he built a house. In 6 Sep 1665, Jean Juchereau de Maur gave him, on Pointe-Villeneuve, near Saint-Augustin de Portneuf, a property that he __ in 1677 and in 1685; November 1672, Talon conceded him a fief and signeurie another somaine at Pointe-aux-Bouleaux.

À mesure que ses biens s’accumulaient, Mathieu devenait un personnage de plus en plus important dans la colonie. Comme notable, à Québec, il avait participé à l’élection d’un syndic en 1664 et, trois ans plus tard, le roi agréa la requête de Talon de lui octroyer des lettres de noblesse. Cependant, quand elles arrivèrent, en 1668, l’intendant ignorait s’il devait les faire enregistrer au Conseil souverain de Québec ou au parlement de Paris. En attendant la réponse de Versailles, il apprit que Louis XIV avait aboli tous les titres non encore enregistrés (1669). Trois autres colons avaient reçu des lettres de noblesse en même temps qu’Amiot. Eux ou leurs descendants les firent reconnaître en dépit de l’ordonnance de 1669. Amiot n’ayant fait aucune revendication au sujet des siennes, semble-t-il, elles furent définitivement annulées.

Mathieu became a very important personage in the colony. As a notable, at Quebec, he participated in teh election of a syndic in 1664, and, thre years later, teh king something about letters de noblesse.

Villeneuve laissa à ses héritiers plus de dettes et de soucis que de biens. En 1703, les dettes de la succession s’élevaient encore à 700? et Marie Miville, qui avait vendu les terres pour 1 500?, était morte (septembre 1702) des angoisses que lui causait un procès intenté contre elle par son fils Charles, l’aîné de ses 15 enfants.

2- Mathieu Amyot, dit Villeneuve épouse à Québec, le 22 novembre 1650, Marie Miville, née en 1632, à Notre-Dame de Brouage et fille de l'ancêtre Pierre Miville, dit LeSuisse et de Charlotte Maugis. Lors de son mariage, Marie Miville lui apporte en dot, une propriété dans la ville de Québec. En 1661, les Jésuites lui donne une concession d'un lot à Sillery, où il se construit une maison, tout en conservant sa demeure en ville.

En 1667, Jean Talon réclame pour ce colon, des lettres de noblesse qui sont accordées par le roi, mais révoquées deux ans plus tard, faute d’avoir été enregistrées.

The letters of nobility or whatever were apparently revoked two years later. Possibly because they weren't registered.

On compte seize enfants, au couple, dont cinq nous lient à la famille Amyot, un fils et quatre filles. They had six children of whom five lived, one son and four daughters.

Le fils, Pierre Amyot, dit Villeneuve, né le 27 janvier et baptisé le 02 février 1653, à Québec, épouse le 22 janvier 1681, dans l'église Notre-Dame-de-Cougnes, à La Rochelle, Louise Taudière, dit Renard, veuve de Pierre Augeard. Louise est née vers 1651, à St-Jean du Perrot, de La Rochelle. Deux de leurs enfants contribuent à la descendance qui nous lie aux Amiot-Villeneuve.

Premièrement, par Pierre Amyot, né en 1689, qui épouse en 1714, Marie-Thérèse Gilbert, née en 1693, fille de l’ancêtre Étienne Gilbert et de Marguerite Thibault. Deux de leurs enfants nous concernent. Marie Amiot-Villeneuve épouse en 1745, Charles-Jacques Rocheron et Louise Amiot-Villeneuve qui épouse Romain Dubuc en 1757.

Le deuxième fils de Pierre et Louise, par Joseph Amyot, dit Villeneuve, né en 1696, qui épouse en 1717, Louise Bouchard, née en 1701, fille de François Bouchard et Marguerite Simard. Leur fils Joseph Villeneuve s'est marié en 1746, avec Marianne Gagné, à Petite-Rivière Saint-François. Leur fille, Euphrosine Villeneuve épouse Claude Simard, en 1768.

Puis, les quatre filles de Mathieu Amyot, dit Villeneuve et Marie Miville créent les autres liens qui nous concernent, dans cette généalogie.

La première, Anne-Marie Amyot, née en 1654, épouse l’ancêtre Jean Huard en 1670.

La deuxième, Marie-Françoise Amyot, née en 1660, épouse en 1675 l’ancêtre Charles Gingras.

La troisième, Catherine-Ursule Amyot, née en 1664, épouse en 1683, Jean Duquet, dit Desroches, né en 1651, fils des ancêtres Denis Duquet et Catherine Gauthier.

Enfin la quatrième, Jeanne Amyot, née en 1670, épouse en 1691, Paul Tessier, né en 1667, fils des ancêtres Pierre Tessier et Catherine Varin.

Quant à Mathieu Amiot sieur de Villeneuve, il décède à l'âge d'environ 61 ans, et il est inhumé le 19 décembre 1688, à Québec. Sa veuve, Marie Miville, lui survit jusqu’au 5 septembre 1702.

3- Mathieu

Mathieu Amiot, sieur de Villeneuve, né en France vers 1628, possède, en 1655, un emplacement de 54 pieds de front sur le chemin Saint-Louis, avec une profondeur de 18 pieds, qui s'étend jusqu'à la partie sud-ouest du terrain de Chartier de Lotbinière, près du Cap-aux-Diamants.

À l'occasion de son mariage avec Marie Miville, le 21 novembre 1650, à Québec, Mathieu reçoit de son beau-père, Pierre Miville, une terre sur la Grande-Allée, voisine de celle de Jean Bourdon. Mathieu en posséda plusieurs autres : à Sillery, à la Châtellerie de Coulonges, à Saint-Augustin et au Cap-Rouge. Le recensement de 1681 enregistre le colon Amiot comme vivant dans la seigheurie de Maure, entre Trugal Catin et Jacques Lemarié, où il possède trois bêtes à cornes et trente arpents de terre en culture.

Pour résumer, rappelons que Mathieu est un vaillant défricheur. En 1668, des lettres de noblesse lui sont octroyées. Elles furent malheureusement de nul effet, écrit le père Archange Godbout, faute d'avoir été enregistrées. L'intendant Talon voulut réparer cet oubli en concédant à Mathieu Amiot, le 3 novembre 1672, la seigneurie de la Pointe-aux-Bouleaux (Villeneuve), près de Sainte-Croix de Lotbinière.

Mathieu et Marie élèvent une famille de 16 enfants et possèdent une descendance très nombreuse. Mathieu est décédé le 15 décembre 1688 et fut inhumé le lendemain, à Québec. Quant à Marie Miville, elle s'est éteinte à l'Hôtel-Dieu, le 5 septembre 1702, au temps de la moisson.

4- Notaire Duquet 6 Septembre 1665
Concession par Jean Juchereau de Maure a Mathieu Amiot

Pardevant Pierre Duquet nore Royal en la Nouvelle-France et Témoins soussignés fur présent en sa personne Jean Juchereau Sr de Maure lequel de son bon gré et volonté a recognu et confessé avoir donné et concédé et ces présentes donne et concede a titre de cens et rente seigneurialle payable par chacun an au jour et feste de Noel a Mathieu Amyot Sr de Villeneufve habitant ce pays a ce pnt et aceptant pour luy ses hoirs et ayant cause a l'advenir le nombre de douze arpents de terre de front sur vingt arpens de profondeur scitués au dela du Cap rouge , a prendre dans le fief de Cap Rouge appartenant au dit Sr de Maure , borné insy qu'il en suit scavoir quatre arpens au dessus de la pointe vulgairement appellée la pointe Villeneufve et huit arpents audes-sous en descendant vers Québecq .Pour en jouir par le dit Sr de Villeneufve ses hoirs et ayant cause a l'advenir plainement et paisiblement , en faire et disposer ainsy que bon luy semblera au moyen des présentes , ce présent don fait moyennant que le dit Sr de Villeneufve s'est obligé de payer au dit Sr de Maure ses hoirs par chacun an au dit jour et feste de Noel la somme de vingt sols tournois derente foncière bail d'heritage et non racheptable pour chacun des dit arpens de front et pour toute la d.....deux chapons vifs ou trente sols pour chacun d'iceux le tout de front payable a Québecq en la masion de di Sr bailleur ou au porteur de son pouvoir , jouira le sit preneur de tous droit de chasse et de pesche au devant et au dedans de la sit concession .Et les dit cens et rente porteront lots et ventes , saisinnes et amandes selon le costume de Paris quand le cas y escherra et en cas qu'il soit coonstruit des moulins en la dit seigneurie le sit preneur sera obliger d'apporter ses grains mouldre a l'un d'icieux , et se resserve toutefois le dit droit que luy on les sieur pourront chasser sur la dites concession quand bon lui semblera .Car ainsy etc promet tant etc obligeant etc renonçant etc .Fait et passé a Québec en l'estude de nors susd et sousigné le sixie jour de septembre 8 soixante l y c soixante cinq presence Michel Gamelin Me Chirugien aux Trois-Rivière et Louis Levasseur tesmoins soussignée avec les partyes et le notaire .
Juchereau
Mathieu Amyot
Michel Gamelin LeVasseur
Duquet


picture

Mathieu married Marie MIVILLE, daughter of Pierre MIVILLE-DESCHENES DIT LESUISSE and Charlotte MAUGIS, on 22 Nov 1650 in Notre Dame de Quebec. (Marie MIVILLE was born on 13 Dec 1632 in N.-d, Hiers-Brouage, Saintonge, France and died on 5 Sep 1702 in Hotel Dieu, Quebec, Quebec.)



Home | Table of Contents | Surnames | Name List

This Web Site was Created 13 Nov 2009 with Legacy 6.0 from Millennia