Search billions of records on Ancestry.com
   
flèche flèche
Charles LE MARQUIS
Jeanne BIGNON
Robert GIGUÈRE
(1616-1709)
Aimée MIVILLE dit LeSuisse
(Env 1635-1713)
Charles LE MARQUIS
(1648-1700)
Agnès GIGUÈRE
(1675-1760)
Charles François MARQUIS
(1700-1754)

 

Liens familiaux

Conjoints/Enfants:
Anne BOUCHER

Charles François MARQUIS

  • Naissance: 23 Mai 1700, Québec, Ca
  • Mariage : Anne BOUCHER le 20 Jan 1724 à Kamouraska, Québec, Ca
  • Décès: 30 Sep 1754, Kamouraska, Québec, Ca à l'âge de 54 ans
  • Inhumation: 01 Oct 1754, Kamouraska, Québec, Ca
image

Puce  Notes générales :

Charles François Marquis
Fils de Charles Le Marquis

Charles Francois Marquis (François comme on l'appelait généralement), premier colon du Portage, reçoit donc, le 30 septembre 1723, concession d'une terre de huit arpents de front par trois lieues de profondeur, qu'on a appelé par la suite "Le Fief Marquis".

Le front entier de ce fief comprend aujourd'hui, au premier rang du Portage, les six arpents présents de M. Albert Beaulieu et les deux autres arpents voisins, côté est, appartenant à M. Alphonse Beaulieu. Il est intéressant de noter que l'épouse de ce dernier, née Madeleine Marquis, est une descendante directe du premier colon.

François Marquis, grâce à son ardeur au travail et à sa persévérance, acquit une certaine aisance. L'inventaire de ses biens, fait en 1757, en est un témoignage éloquent: plus de sept longues pages remplies par le notaire Joseph Dionne, donnant une valeur en argent de près de 1600 livres, somme énorme pour l'époque si l'on considère que la terre n'est pas comprise et que la maison seule avec un hangar y ont participé pour moins de 375 livres (75$).

Du couple Charles François et Marie-Anne Boucher naquirent neuf enfants dont quatre seulement fondèrent un foyer. Les cinq autres, trois filles et deux garçons, décédèrent avant leur majorité.

Après la mort de François Marquis, le premier colon du fief, décès survenu à 54 ans dans les derniers jours de septembre 1754, Marie Anne sa veuve, assembla la famille qui élut un tuteur aux deux enfants mineurs, François et Jean-Baptiste, ce dernier n'ayant pas encore neuf ans. Ce fut en l'occurrence, Simon Dumont, leur oncle et voisin, aidé d'un subrogé tuteur, leur frère aîné Joseph Marie, marié depuis deux ans, mais demeurant encore à la maison paternelle. Apres étude, il fut décidé de reporter à plus tard le règlement de la succession.

Or, à l'automne de 1757, trois ans après la mort du pionnier, trois des enfants étant maintenant majeurs, les tuteurs, d'un commun accord avec tous les intéressés, demandèrent au notaire Joseph Dionne de faire les arrangements nécessaires à ce règlement. On procéda comme suit:
le 8 novembre au matin : Inventaire des biens du défunt.
le 8 novembre après-midi: Donation de Dame Marquis à ses enfants.
le 9 novembre au matin: Criée des meubles.
le 9 novembre après-midi: Partage de la terre en quatre parties égales, chacune de deux arpents de front.

Voici comment le notaire inscrivit la procédure:

"Il a été par le notaire soussigné, fait quatre billets et après les avoir bien roulés et bien brouillés dans un chapeau, il a été dit par les dites parties que l'on commencerait à tirer par le côté nord-est, en allant au sud-ouest, et que les deux du nord-est seraient obligés à la clôture et fossé de ligne entre le dit sieur Dumont et eux deux, et les deux du sud-ouest avec les héritiers de feu Michel Boucher. Ensuite de quoi nous avons fait approcher un petit garçon pour tirerles dits billets, le premier a été tiré et commencé comme dit est par le nord-est, la première part est échue à Jean Le Marquis; suit la deuxième est échue à François Le Marquis, suit la troisième est échue à Joseph Le Marquis; et la quatrième est échue à Madeleine Le Marquis, joignant les dits héritiers de Michel Boucher; et comme les deux arpents de la dite Madeleine et les deux de Jean Le Marquis sont moins défrichés que les deux des dits Joseph et François Le Marquis, il a été arbitré et convenu que Joseph donnerait à sa soeur Madeleine la somme de quinze livres et que François Le Marquis donnerait à son frère Jean Le Marquis aussi la somme de quinze livres".

Cet acte a été fait en présence de Jean-Baptiste Michaud et François Albert, habitants de l'Islet du Portage, et signé de Joseph Marquis, de J. B. Michaud et du notaire Joseph Dionne.

Ce qui prouve que même à cette époque reculée où les écoles publiques n'existaient pas encore, bon nombre de nos ancêtres possédaient déjà un minimum d'instruction.
Il est assez remarquable que trois des héritiers Marquis se soient unis par mariage à des descendants de la famille seigneuriale Côté de l'Isle-Verte.


image

Charles épousa Anne BOUCHER, fille de Pierre Galleran BOUCHER et Anne MICHAUD, le 20 Jan 1724 à Kamouraska, Québec, Ca. (Anne BOUCHER naquit le 31 Jul 1699 à Rivière-Ouelle, Québec, Ca, baptisé(e) le 16 Aoû 1699 à Rivière-Ouelle, Québec, Ca, décédé le 20 Nov 1775 à Kamouraska, Québec, Ca et fut inhumé le 20 Nov 1775 à Kamouraska, Québec, Ca.)



Table des matières | Patronymes | Liste des noms

Ce site Web a été créé 22 Aoû 2005