Search billions of records on Ancestry.com
   
Maixent VEILLON
(1600-)
Bernarde VENET
(1604-)
Sébastienne VEILLON
(1626-1698)

 

Liens familiaux

Conjoints/Enfants:
1. Pierre AUFROY
2. Mathieu CHORET

Sébastienne VEILLON

  • Naissance: 1626, Verdille, Poitou-Charentes, Fr
  • Baptême: 1626, Verdille, Poitou-Charentes, Fr
  • Mariage (1): Pierre AUFROY le 25 Aoû 1664 à Québec, Ca
  • Mariage (2): Mathieu CHORET le 04 Mar 1647 à La Rochelle, Poitou-Charentes, Fr
  • Décès: 21 Déc 1698, Beauport, Québec, Ca à l'âge de 72 ans
  • Inhumation: 21 Déc 1698, Beauport, Québec, Ca
image

Puce  Notes générales :

Sébastienne Veillon est la fille de Maixent Veillon et Bernarde Venet. Elle est originaire de Verdille dans le Poitou, à 10 lieues de La Rochelle.

La province du Poitou figure parmi les trente-trois gouvernements qui subdivisent la France d'Ancien régime. Elle est limitée au nord par la Bretagne, à l'ouest par l'océan Atlantique, au sud par l'Aunis dont la capitale est La Rochelle.

Au point de vue géographique, le Poitou est une terre ondulée en basses collines d'argile, étalée par endroits en plateaux plus secs de calcaire. Cette province est arrosée par de nombreuses rivières prenant toutefois leur source dans d'autres provinces. Le marais poitevin que la mer combla progressivement d'alluvions, sera le théâtre des premières salines dont le produit alimentera le commerce maritime durant des siècles. À compter du 16ème siècle, les grands travaux de dessèchement gagnèrent de la terre sur ces marais dont les secteurs les plus fertiles autorisèrent les cultures et l'élevage.

Le climat est tempéré et océanique et la végétation de type méridionale. Ces conditions climatiques favorisent des cultures multiples telles que celles du blé, des vins, des fruits, etc. La province du Poitou se doit d'être considérée comme l'une des plus fécondes de la France.

http://www3.sympatico.ca/bidons/mariage.htm


image

Sébastienne épousa Pierre AUFROY le 25 Aoû 1664 à Québec, Ca. (Pierre AUFROY naquit environ en 1635 à Les Sables-d'Olonne, Pays de la Loire, Fr, décédé le 17 Nov 1700 à Saint-François, L'Île d'Orléans, Québec, Ca et fut inhumé le 18 Nov 1700 à Saint-François, L'Île d'Orléans, Québec, Ca.)


image

Sébastienne épousa ensuite Mathieu CHORET, fils de Mathieu CHORET et Jeanne SERRÉ, le 04 Mar 1647 à La Rochelle, Poitou-Charentes, Fr. (Mathieu CHORET naquit environ en 1620 à La Rochelle, Poitou-Charentes, Fr, baptisé(e) environ en 1620 à La Rochelle, Poitou-Charentes, Fr, décédé le 25 Mar 1664 à Beauport, Québec, Ca et fut inhumé le 28 Mar 1664 à Beauport, Québec, Ca.)


Puce  Notes de mariage :

À La Rochelle, l'après-midi du 26 février 1647, Mathieu et Sébastienne sont réunis avec des parents et des amis chez Pierre Rouyer pour passer leur contrat de mariage devant le notaire royal Pierre Teuleron et ses deux clercs.

De la lecture de ce contrat nous pouvons apprendre plusieurs faits concernant le couple:

D'abord, ce document nous donne le nom des parents de chacun des futurs époux.
Mathieu dit demeurer à Montréal. Il a donc quitté le Canada avec la ferme intention d'y revenir.
Sébastienne habite La Rochelle, bien qu'originaire du Poitou.
Mathieu est orphelin de père.
Sébastienne est orpheline de mère.
Sébastienne a un oncle, un grand-père ou un cousin maternel du nom de Thomas Venette qui est un honorable marchand de La Rochelle et qui donne son consentement au mariage.
Parmi les témoins on trouve aussi une Marie Venette, tante, grand-mère ou cousine de Sébastienne du côté de sa mère.

La signature du contrat se fait dans une maison privée, chez un ami de Mathieu, Pierre Rouyer. Ce dernier est aussi témoin au mariage, il est maître menuisier et chantre de St-Jean-du-Perrot, une autre paroisse de La Rochelle (il y avait cinq paroisses).

Saint-Jean-du-Perrot, avec Saint-Nicolas, représentent les quartiers des marins. Ces deux paroisses étaient à l'origine deux îlots avec chapelle. Le quartier du Perrot était celui des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem où arrivaient les pèlerins venant de terre sainte et devant rester en quarantaine. La chapelle Saint-Jean des Hospitaliers est devenue l'église Saint-Jean-du-Perrot lorsque le quartier a été relié définitivement à la ville.

Le notaire et ses deux clercs se présentent donc à domicile pour passer le contrat de mariage.

Il y a beaucoup de monde pour cette signature de contrat, on en compte au moins dix-sept et ils n'ont pas tous signé. Il semble donc que cet évènement soit important et probablement l'occasion de terminer le tout par un bon repas.

Les deux futurs époux sont analphabètes, et ne peuvent signer au bas de leur contrat de mariage.

Les deux futurs époux sont majeurs, donc ils ont plus de vingt-cinq ans car la majorité à l'époque est atteinte à vingt-cinq ans.

Transcription du contrat de mariage entre Mathieu Choret et Sébastienne Veillon

(Registre de Pierre Teuleron, notaire royal à La Rochelle, année 1647, 37) Sachant tous que sur le traicté du mariage parlé à faire et qui au plaisir de Dieu s'acomplira en face de notre mère Sainte-Église catholique, apostolique et romayne entre Mathieu Chauré demeurant à Montréal en la Nouvelle France fils de feu Mathieu Chauré et Jeanne Serre ses père et mère d'une part aveq Bastinne Veillon demeurant en ceste ville native de Verdille en Poitou fille de Maixent Veillon et de feue Bernarde Venet aussi ses père et mère d'autre part, les parties majeures de leurs ... droicts présentes et personnellement establies par devant Pierre Teuleron notaire royal procédant par l'advis soavoir ledit proparlé de François PierreRouyer Me menuisier et Robert Hache ses bons amys et Daniel Carteron aussi son bon amy et la dite proparlée du consentement de Honorable homme Thomas Venette marchant de ceste ville et autres amys commungs des dits proparlés pour ce convocqués et assemblés se sont promis et promettent respectivement prendre l'ung l'autre à femme et mary espoux toutefois et quante qu'ils s'en requerront, les solemnités de ladite Église préalablement observées, et le dit mariage ainsi faict consommé et acomply seront les dits proparlés commungs en tous chacuns les biens meubles qu'ils ont de présent et en tous les autres bien meubles et acquets immeubles qu'elle et luy feront et acquerront durant et constant leur dit mariage et aurontàla fin et dissolution d'icelui, en faveur duquel mariage ledit proparlé a pris et prend la dite proparlée sa future espouse avecq tous ses droicts de biens meubles et immeubles qu'elle a et luy peuvent compter et apartenir en quelques lieux et endroicts de mariage dont elle justifiera par acquits ou autrement avecq l'osclage du tiers au montant dont ledit proparlé luy a faict don en faveur des présentes et en l'ung ou l'autre desdits cas ses bagues joyaux et autres ornement desapersonne et ... sera nourrie logée et hébergée aux despans de ladite communauté jusques à ce qu'elle ait mis à part et a divis ladite moitié des effets de ladite communauté se tenant à icelle ou qu'elle ait este satisfaicte et payée de sesditsdroicts de mariage et osclage et nonobstant ce que dessus se pourront lesdits proparlés faire cy après tels dons et advantages que de droicts et que les ordonnances royales us stil et coustume de ceste ville et gouvernement le permettent.Tout ce que dessus a esté stipulé et accepté par lesdites partyes et à ce faire et acomplir par icelles, sans venir au contraire à payer de tous despens dommages et intérêts ont obligé l'une à l'autre tous leurs biens présens et futurs eton renoncé...Jugés et condamnés...

Faict à La Rochelle en la maison dudit Rouyer apres midy le ving sixiesme jour de febvrier mil six cens quarante sept - rpésens: Martin Darrache et Guillaume Soucy clercs demeurans en icelle, ont les proparlés déclaré ne acavoir signer ce requis.

Signatures: Marie Venette, Magdeleine Mondot, François Pierre Rouyer, Daniel Carteron, Sorin, Zacharie Malozeau, Philippe Cadet, Darrache, Roger Lortie, Jacque Ratet, Olivier Girard.

Pierre Teuleron, notaire Royal
(La ponctuation et l'accentuation ont été ajoutées - note du copiste)

Proparlé signifie susnommé.

Traduction libre et partielle

Sachant tous que le présent contrat relatif au mariage, qui selon la volonté de Dieu, aura lieu devant notre mère la Sainte-Église catholique, apostolique et romaine entre Mathieu Chauré demeurant à Montréal en Nouvelle-France, fils de feu Mathieu Chauré et de Jeanne Serre d'une part, avec Bastinne Veillon demeurant dans cette ville, native de Verdille en Poitou, fille de Maixent Veillon et de feue Bernarde Venet, d'autre part.

Ayant été établi devant Pierre Teuleron, notaire royal, que les parties sont majeures, et procédant devant les témoins du futur époux, à savoir François Pierre Rouyer, maître charpentier, et Robert Hache ses bons amis, et Daniel Carteron, aussi un bon ami et, pour la future épouse, avec le consentement de l'Honorable Thomas Venette, marchand de cette ville, et en présence d'autres amis communs des futurs époux qui, devant l'assemblée, se promettent de se prendre l'un et l'autre comme époux, mais pas avant que les solennités de ladite Église ne soient préalablement observées. Le dit mariage consommé et accompli, les deux époux mettront en commun les biens meubles qu'ils ont présentement et tous les autres biens meubles et immeubles qu'elle ou lui acquerront durant leur mariage et qu'ils auront à la fin de leur mariage. En faveur duquel mariage le futur époux prend sa future épouse avec tous ses bien meubles et immeubles qui lui appartiennent dans quelque lieu et endroit, ..

Fait à La Rochelle dans la maison du dit Rouyer l'après-midi du 26 février 1647 devant Martin Darrache et Guillaume Soucy, clercs demeurant à La Rochelle. Les deux parties ont déclaré ne pas savoir signer.


Table des matières | Patronymes | Liste des noms

Ce site Web a été créé 22 Aoû 2005