Search billions of records on Ancestry.com
   
Edition Internet du Journal de Montréal / LUNDI 19 JUILLET 1999

Décès de la juge Lorraine Laporte-Landry,
épouse du vice-premier ministre
Bernard Landry

(PC) - La juge Lorraine Laporte-Landry, épouse du vice-premier ministre du Québec, Bernard Landry, est décédée dimanche au pavillon Notre-Dame du Centre hospitalier de l'Université de Montréal. Âgée de 57 ans, elle luttait contre un cancer depuis un an.

Elle avait été nommée juge à la chambre criminelle et pénale du Québec à Montréal en mars 1995.

Né en 1942, Mme Laporte-Landry a obtenu une licence en droit de l'Université de Montréal en 1964, puis un diplôme des Hautes Etudes commerciales.

Entrée au palais de justice de Montréal en 1973 comme officier de justice au service des jugements, elle devient avocate en 1976.

Cette même année, elle occupe le poste de directrice de la division des jugements au palais de justice de Montréal.

Elle grimpe les échelons de la hiérarchie au palais et en deviendra la directrice en 1985.

Nomination controversée

Davantage administratrice qu'avocate pratiquant au tribunal, sa nomination comme juge à la chambre criminelle, en mars 1995, avait surpris certains de ses collègues.

L'Opposition officielle n'avait pas hésité à parler de conflit d'intérêts - Bernard Landry était déjà vice-premier ministre.

Le ministre de la Justice de l'époque, Paul Bégin, avait alors expliqué que la candidature de Mme Laporte-Landry avait suivi la filière normale - recommandée au conseil des ministres par un comité de sélection indépendant formé du juge en chef du Québec, d'un représentant du Barreau et d'un représentant du public.

Mme Laporte-Landry avait participé à la formation de juges au Québec de même qu'en Belgique, en République tchèque et en Slovaquie.

Funérailles mercredi

Outre son époux, elle laisse dans le deuil ses enfants Julie, Philippe et Pascale. Ses funérailles auront lieu mercredi à 11 h à l'église Sainte-Anne de Varennes.


Copyright © 1999 Le Journal de Montréal. Tous droits réservés.